Loading
360 Icon
WR250
details > Black chassis
The single piece chrome-moly steel alloy chassis of the WR250 2012 version is now black as opposed to white, but the technical features remain unchanged. The light alloy swingarm is attached to the Sachs monoshock by progressive linkage, while the front suspension has the same Kayaba forks, fully hydraulically adjustable, as used on other Husqvarna enduro racing models. The brakes are Brembo, large diameter (260 mm) daisy wheel discs Braking in the front, controlled by twin piston floating calipers, while in the rear only the WR250 comes fitted with a solid disc, without apertures, often preferred by professional riders for greater control and life expectancy of brake pads, especially over muddy terrain.

details > Châssis noir
Blanc auparavant, le cadre de la version 2012 de la WR250, réalisé en acier chromoly et en une seule pièce, est désormais noir. Concernant le reste des caractéristiques techniques, elles restent inchangées. Le bras oscillant en alliage léger reçoit toujours un monoamortisseur Sachs, tandis que la suspension avant se pare des éléments Kabaya, réglables complètement hydrauliquement, à l'image de ce qu'on trouve sur les autres modèles enduro Husqvarna. Pour ce qui est du freinage, on trouve des étriers à deux pistons Brembo pinçant de grands disques en pétales (260 mm) à l'avant ; tandis qu'à l'arrière, la WR250 est équipée d'un simple disque plein (sans ouvertures), élément préféré par les pilotes professionnels car il offre un meilleur contrôle et une plus grande longévité des plaquettes, surtout sur terrain boueux.

details > L'Ecole du deux-temps 250 cm3
Typiquement, les moteurs deux-temps fournissent une puissance moins linéaire que les gros monocylindres quatre-temps. Ils offrent des émotions que les fans de ce genre de mécaniques ne trouvent nulle part ailleurs aussi. Après plusieurs années de travail assidu, les techniciens Husqvarna ont même réussi à transformer l'agressivité en efficacité. Ceci est devenu possible grâce à diverses modifications techniques, au niveau de l'échappement par exemple et à l'adoption de pièces testées par CH Racing Team à l'instar d'un carburateur Mikuni TMX38, de soupapes d'injections V-Force, d'un allumage Ducati et d'un meilleur calibrage de la valve d'échappement et de l'arbre de transmission qui offre un parfait compromis entre inertie et réactivité. Le but ultime étant de faire en sorte que le moteur de la WR250 procure un parfait équilibre entre facilité de contrôle et explosivité de la performance, ce qui est très apprécié lors d'essais extrême en enduro, où seulement 5 vitesses sont nécessaires pour s'attaquer à certains terrains. L'avantage d'un moteur deux-temps est incontestablement sa légèreté et sa maniabilité.

Bookmark and Share

Husqvarna
Coming Soon
bmw-motorrad.com